Accueil
Découvrez les fibres naturelles
العربية
français
italiano
日本語
русский
Année internationale
des fibres naturelles
Partager...
Contactez-nous pour participer:

Unité de coordination de l'AIFN
Division du commerce international et des marchés
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture
Viale delle Terme di Caracalla
00153 Rome, Italie
Télécopie: +39 06 57054495
Courriel: IYNF-2009@fao.org

logo

Les fibres naturelles

Abaca

L'abaca servait autrefois à fabriquer les cordes pour les bateaux. Il fait aujourd'hui une percée dans l'industrie automobile

foto
Nikkorlai Tapan

Qu'est-ce que l'abaca?

L'abaca, également nommé chanvre de Manille, est une fibre extraite des feuilles de l'abaca (Musa textilis), espèce de bananier originaire des Philippines. Cette fibre, qui peut mesurer jusqu'à 3 mètres de long, très résistante à la rupture, servait autrefois à fabriquer des cordages pour les bateaux. De nos jours, la pâte de chanvre entre dans la composition de sachets de thé, boyaux pour saucisses, billets de banque, papiers à cigarette et papiers à lettre de qualité supérieure. Dernièrement, les chercheurs ont breveté un mélange innovant de polypropylène thermoplastique et de fils de abaca pour la fabrication de composants automobiles, notamment de panneaux extérieurs.

Par qui est-il produit?

Aux Philippines, les plantations de abaca couvrent environ 130 000 ha. Il est aussi cultivé dans les pays du Sud-Est asiatique et a été introduit avec succès en Équateur, qui est devenu le deuxième producteur mondial. Aux Philippines, l'abaca est surtout cultivé par des petits paysans. En Équateur, il est cultivé sur de grandes exploitations, mais les coopératives de petits producteurs sont en plein essor.

foto
Rico Quimbo

Comment est-il produit?

La récolte nécessite une main-d'œuvre importante. Après avoir taillé les tiges en bandes une à une, on récupère la pulpe. Les longues fibres blanches sont ensuite lavées, séchées, emballées et transportées. Les fibres de qualité supérieure destinées à la fabrication de composites pour l'industrie automobile sont transformées en fil, enroulées sur des bobines et exportées.

Quelle est la production?

En 2007, les Philippines ont produit 60 000 tonnes de fibre de abaca et l'Équateur 10 000 tonnes. La valeur de la production mondiale est estimée à 30 millions de dollars par an. La production est essentiellement destinée à l'exportation (la part des Philippines se monte à 90 pour cent et celle l'Équateur à 10 pour cent). Les Philippines exportent de plus en plus la pulpe et non pas la fibre.

Perspectives d'avenir

Aux Philippines, la rentabilité du chanvre est faible car la récolte exige une main-d'œuvre abondante; la production à petite échelle ne se prête pas à la mécanisation. Des tentatives ont été faites dernièrement pour développer du matériel permettant d'accroître les rendements, entre autres des outils manuels. La mécanisation est mieux adaptée à la production à grande échelle de l'Équateur.

Contactez-nous pour participer:

Année internationale des fibres naturelles
Division du commerce international et des marchés
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture
Viale delle Terme di Caracalla
00153 Rome, Italie
Web: www.naturalfibres2009.org
Télécopie: +39 06 57054495
Courriel: IYNF-2009@fao.org